la ria à Landévant

Un (Timoré)

L'homme dit
Les racines de l'homme trempent dans la boue
T'as peur
T'as peur de quoi ?

Faut pas faire des chansons avec le sang
Ou bien
Ta chanson a tué souvent la poésie

Tu voudrais les arracher les pages sous l'écran
Mais sous le verre numérique tes défauts sont bien conservés

Tu la commences mal cette histoire !

La poésie n'est pas petit roman
N'est pas chant
N'est pas gentille
N'est pas rime
N'est même pas toi !

Même pas rythme
Même pas scansion
Même pas souffle

Ils ont déjà tout essayé
Qu'ils disent !

Tu cherches l’ascenseur
Ce n'est pas une page blanche, c'est un écran vertical !

Des fenêtres, un ascenseur, un enregistrement automatique de tes pensées géolocalisées

Alors la boue !
Il va falloir sortir pour la chercher avec tes pieds nus

La boue glacée des crapauds et de l'herbe amère

Il va bien falloir que tu soyes un peu dégoûté pour commencer

Parce que toute naissance nage dans le sang, la boue et la merdre

Fais pas ton dégoûté, ta mijaurée !
Ton siècle en a vu d'autres !

T'as peur de quoi ?
Tu restes en dessous de ton effroi
TIMORÉ

2014 – in Rhizome ©Vincent Breton

Laisser un commentaire

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :