20220517 210709

Je ne déteste personne en réalité…

Je n’ai pas d’ennemi. Je n’ai jamais su faire avec cette idée. C’est confortable un ennemi. Ça évite de penser. Le risque bien sûr, c’est à tout moment de devoir se réconcilier avec. L’ennemi devient l’ami. Parfois c’est celui de service . On s’y attache d’autant plus. Mon cher ennemi. La détestation se réjouit de …

Je ne déteste personne en réalité… Lire la suite »