L’élégance ?

C’est Jean-Louis Trintignant.

Savant équilibre entre la sagesse et l’impertinence, la vitesse et la résolution, la sûreté de la ligne et l’évanescence des volutes de la fumée d’une cigarette longue.

L’élégance ne tombe jamais. Elle esquive. Narquoise.

L’élégance ne fuit jamais. Elle s’échappe. Avec grâce discrète.

L’élégance est immortelle et dépasse toutes les modes.

L’élégance est ce point de rencontre absolu, ce point aigu, ce cristal, entre la féminité et la masculinité.

L’élégance c’est la liberté parfaite et presque convenue de la politesse qui s’affranchit de toute supériorité et de tout ordre.

L’élégance échappe à la bourgeoisie qui ne parvient jamais qu’à l’imiter. Elle échappe à toute étiquette, à toute prison, à tout sermon. Mais elle connaît la vertu absolue de l’amitié.

L’élégance est fidèle.

Le temps n’aura jamais de prise sur elle ou alors, elle se retire, toujours discrète.

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :