Auray, - Morbihan, France (Union Européenne)
site@vincentbreton.fr

Catégorie : du côté des poètes

sans honte ni orgueil

Credo de Lucien Jacques

Pacifiste, sans même son certif, il fut après mille métiers le secrétaire particulier de la danseuse Isadora Duncan, artiste multi-tâches, bricoleur, il rencontra Giono et s’installa à Montjustin – près de Manosque – où il reste peut être soixante habitants et comme j’aime l’optimisme de son Credo à écouter lorsqu’on se décourage un peu du…
Lire la suite

Ravages délicats d’Adrian Miatlev

Reprise de cette chanson mettant en musique les mots d’Adrian Miatlev. Amical salut à sa petite fille, avec laquelle j’avais pu échanger… Une texte tellement d’actualité !

Limerick des gens excessivement polis – Claude Roy

Il n’y avait pas plus affable que Claude Roy, mais il avait cette étincelle dans l’œil et savait être du côté des enfants…Nous nous en souvenons encore, lorsqu’il vint parler d’histoires de chats que lisaient les cours élémentaires avec délectation… Je le suis essayé avec ce Limerick (genre particulier de poème osant l’absurde) et les…
Lire la suite

Pour un cheval de René Guy Cadou

La grâce du cheval et de ses rêves, cheval qui danse ou cheval reclus à l’écurie, comme il a su décrire avec délicatesse… Exercice pas si simple que d’oser se laisser juste guide par le rythme des vers…

Le blues du mangeur de citron – René Guy Cadou

Je tiens René Guy Cadou pour l’un des plus grands poètes parce qu’en le lisant, en le disant, en le chantant, on se sent immédiatement familier de cette poésie économe d’effets et pourtant toujours si juste et éternelle…Alors, parfois, j’ose le chanter… paroles René Guy Cadouchanté par Vincent Breton