La pointe courte

Je ne sais pas comment ma main erra sur la télécommande. J’étais sur une célèbre plateforme… Je cherchais sans conviction quelque chose pour me changer les idées. Et puis j’ai trouvé . Un chef d’œuvre ? Je ne sais pas. Mais assez de poésie pour me subjuguer et m’emporter ailleurs.

Il paraît qu’elle avait seulement 25 ans…

Avec les moyens du bord, avec Philippe Noiret et déjà sa voix. Avec Sylvia Montfort et tout le théâtre. Avec Alain Resnais au montage s’il vous plaît. Agnès Varda, jeune femme photographe se lançait dans son premier film.

Une fluidité

Le soleil cru de la vie rude des pêcheurs du côté de Sète. Une lumière. La caméra qui glisse fluide de lieu en lieu, de fenêtre en fenêtre. L’espace qui se compose et se déroule sous nos yeux.

Un cinéma qui dit autre chose. Mais je crois qu’il ne faut pas vouloir intellectualiser pour le ressentir. Juste se laisser porter.

Ce qui est formidable et signe d’une œuvre à part, d’une poésie, c’est son intemporalité. Il n’est en rien démodé. On dit qu’il introduisit la « Nouvelle Vague ».

Le film fragilisé par le temps a été restauré.

Une construction

Il parait que les voix ont été enregistrées en studio et que ce ne sont pas pour les seconds rôles leurs véritables voix que l’on entend.

On y voit des gens vrais de l’époque. Dans un petit village de pêcheurs. Et ce couple moderne qui s’interroge. Ils sont parisiens. Une retenue. Quelque chose qui se dessine autour de la passion amoureuse et de l’essentiel.

Je ne veux pas vous en dire plus. Peut-être faut-il avoir l’esprit disponible. Mais si votre main cherche sur la télécommande un film pour vous sortir de l’ordinaire. Osez !

[« La pointe courte » d’Agnès Varda est disponible en ce moment sur Netflix]

Publié le
Catégorisé comme Blogue

Par Vincent Breton

Après avoir travaillé longtemps dans l'Éducation nationale, Vincent Breton anime le site "L'écriveur" https://vincentbreton.fr et le site Numérilibre https://numérilibre.fr (site de celles et ceux qui s'intéressent au logiciel libre)

Laisser un commentaire