5 ans

« Dis comment t’étais toi quand t’avais 5 ans ? Sûrement tu étais très sage… « 

« Ou pas…  » réponse chantée !

À cinq ans, bouille de délinquant
J’étais beau comme Rimbaud
Voyou comme Genet
J’connaissais pas Prévert
Mais avec ma mère, 
On chantait souvent 

A cinq ans !

J’détestais mon père
J’savais déjà lire 
Si j’osais m’enfuir
Par le grand pré vert 
La chienne jappait
Plus vite je courrais

A cinq ans !

J’avais jamais froid
Surtout pas aux yeux 
Et beau comme un dieu
Je croisais les doigts 
Avec la Sylvie, avec le François
Mais qu’est ce que tu crois ?

A cinq ans !

Pas très innocents 
J’avais vu les adultes 
Dans toutes leurs culbutes 
Et dans leurs disputes 
Et même dans leur sang 
Et même pleurant 

A cinq ans ! 

J’allumais des feux 
J’inventais des mots
Je faisais des fugues 
J’étais l’amoureux 
Qu’un parfum subjugue
Je griffais ma peau 

A cinq ans ! 

J’allais aux framboises
J’allais à l’école 
J’allais aux copains 
Comme on apprivoise 
Et mon beau destin 
Me faisait auréole         
 A cinq ans ! 
A cinq ans (Vincent Breton )
Publié le
Catégorisé comme enfants

Par Vincent Breton

auteur de textes, poésies et chansons, anime le site https://vincentbreton.fr et le site https://numerilibre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :