rue

C’est pour vos pauvres !

C’est une sorte de chanson de rue, une chanson intemporelle. Une chanson de misère qui nous rappelle que les petits savent s’aider quand il le faut ! Chanson rapide et rythmée qui déboule gentiment…

J’ai pas dans ma poche
Trois sous pour ta cause
Chacun ses pauvres 
Tu causes, tu causes, tu causes ! 

Chaque matin je ramasse sous mon aisselle 
Le cadavre de la bouteille 
Que tu laissas ma vieille

Chaque matin je déambule et je la croise 
La belle fille nimbée de soie 
La nubile aux lèvres imbibées de métal 
Elle se moque de moi
La bouteille sous mon bras

Mais je ne bois pas !
Si je chancelle un peu
Si je fais mon Jacques
Si je mégote
Si je tournicote
C’est qu’il fait froid dans la ruelle 

J’ai l’haleine de la vieille dans mon cou
Les hanches de la belle dans les yeux
La pisse des chats dans le nez
Des enfants qui crient dans les oreilles 

Et je suis vieux, vieux, vieux
Prenez trois sous, prenez en deux ! 
Chacun ses pauvres, 
Je suis pas chiche, Je suis pas riche, pas fortiche, 

Dans ma tête sonne un pois chiche
Et la vieille, 
Je vais la retrouver toute chamboulée 
Les jambes en l’air dans le canapé

Prenez encore ! Toute ma monnaie !
Et les billets si ça vous plaît 
Et mon chapeau, mes poux et mes morpions
Ma bonne odeur de champignon
Prenez, j’vous l’dis ! 
C’est pour vos pauvres
Nous les petits on sait 
S’entraider quand il faut

Madame m’attend
Je dois rentrer 

Prenez ! 

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :