Ce soir c’est la trêve électorale !

Publié le Catégorisé comme journal d'un électeur
Election
"Hand voting drawing, election vintage"/ CC0 1.0

À partir de minuit ce vendredi 28 juin, nous serons priés de nous taire jusqu’à la fin du premier tour. Si les partis sont concernés, les simples citoyens notamment sur les réseaux sociaux, le sont également. Certains protestent, pourtant cela ne peut que faire du bien aux cerveaux échauffés. Le journal d’un électeur respectera la règle !

Le temps des procurations court encore

Vérifier si l’on est bien inscrit, donner sa procuration si besoin, c’est encore possible… Ne pas oublier ses papiers… Il suffit de prouver son identité. J’ai donné mon accord pour être mandataire. J’ai identifié quelques abstentionnistes que je n’ai pas réussi à convaincre… Il reste dommage que l’inscription sur les listes ne soit pas automatisée pour toutes et tous. À l’heure du numérique cela devrait être possible, tout comme le vote obligatoire sur le temps de travail par exemple et non le dimanche… tout comme la prise en compte des bulletins blancs ou une vraie proportionnalité. Personne n’ose le proposer ?

Presse et sondages

Un jour oserons-nous encore, tout en affirmant la nécessité de la liberté de la Presse, garantir la pluralité des opinions tant des personnes reçues dans les grands médias que dans l’expression même de journalistes qui pour beaucoup semblent avoir économisé leur esprit critique et leur capacité à vérifier ce qu’ils énoncent. Le venin pernicieux du langage de l’extrême droite est sa capacité à venir tout contaminer…

Les sondages également mériteraient qu’on ne les présente jamais sans les données exactes (quel échantillon, quelle date, quelles questions précises… ? )… Pour avoir déjà été interrogé au téléphone, j’ai pu noter les questions parfois farfelues (on tentait d’associer mes opinions à mes fromages préférés ou mon goût pour les fortes poitrines) quand on voyait bien aussi que les questions n’envisageaient qu’une approche binaire…

À quel moment les sondages sont-ils un instrument de connaissance sincère de l’opinion et à quel moment sont-ils un outil de manipulation ?

Étape par étape

La soirée de dimanche soir risque d’être énervée. Elle sera décisive. On note le regain actuel d’un racisme décomplexé. La façon ignominieuse dont une certaine parole se libère est révélatrice. Nous garderons la lampe allumée. Quoiqu’il se passe, il va falloir beaucoup travailler…

Il faudra bien observer les postures des uns et des autres notamment en matière de désistement.

Il faudra savoir être clair et ne pas tout confondre…

À titre personnel, je suis content de voter pour un candidat crédible, solide, issu de la classe ouvrière et qui me semble respectueux. J’espère le voir en tête et n’avoir surtout pas à choisir entre le pire et le mauvais au second tour… mais c’est vrai qu’il faudra observer en particulier ce que feront les électeurs du centre et de la droite…

Nous verrons. Le problème, c’est que ce ne sont pas les citoyens qui ont lancé ce jeu mortifère. Le pouvoir de dissoudre l’assemblée ne devrait pas être accordé à une seule personne… Ça aussi, il faudra oser changer la règle !

Alea jacta est !

le jeu de dés est lancé
Vincent Breton

Par Vincent Breton

Vincent Breton auteur ou écriveur de ce blogue, a exercé différentes fonctions au sein de l'école publique française. Il publie également de la fiction, de la poésie ou partage même des chansons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *