La Brume – poème

Publié le Catégorisé comme La Vayssière
brume
"Tree Field" by Negative Space/ CC0 1.0

Le matin, elle est là. La Brume et ses particules hygroscopiques microscopiques enserrent tout. Le regard s’y noie comme l’esprit. Plus singulière que la nuit elle impose son silence. Les oiseaux se taisent comme intimidés. Ici ce n’est pas la brume marine au goût de sel. C’est une brume de forêt et de rivière. Une brume lourde et douce.

La brume

Submergé par la brume
Le causse est ce vaisseau
Il avance et s’épanche,
Protège ses oiseaux
En silence, la branche penche
Le chien hume
Le passage du lapereau,
Mes doigts sentent la cendre
Tout est retenu dans le silence accru de février

Au loin, la rivière déploie ses hanches
Sur les herbes transies de la rive
Un vieillard songe, il esquive
De vagues souvenirs d’amour
Il pense à ce roseau comme à cet ami
Perdu par mégarde, perdu par maladie

La vie retient sa main, le soleil tarde
Nous n’avons que nos faces blafardes
Pour nous mirer dans le café
De nos désillusions, les fées
Sont parties à la ville
Toujours le futile brille

La brume prise au piège des falaises
Nous enveloppe de son linceul
Alors, on peut se plaindre et dire qu’on est seuls
Feignant d’ignorer l’haleine de l’enfance
À nos joues rosies d’espérance

Tu sais bien que la brume va se lever
Que le printemps va venir
La bonne odeur du vieux café
La chanson signera ton rire
Gamin dramatique à l’insolence ensoleillée
Ta jeunesse si loin d’être encore brûlée 
Tes mains sentent la cendre, elles ne sont pas rouillées.

soleil d'hiver sur le causse

Encore ?

Si le cœur vous en dit, au rayon poésie, retrouvez d’autres poèmes de La Vayssière. L’écriture de ces textes a commencé à l’automne 2023. Certains de ces textes sont parfois devenus des chansons que vous pourrez également retrouver sur le site, notamment à la rubrique dédiée aux chansons !

Vincent Breton

Par Vincent Breton

Vincent Breton auteur ou écriveur de ce blogue, a exercé différentes fonctions au sein de l'école publique française. Il publie également de la fiction, de la poésie ou partage même des chansons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *