riviere

Déchirure

Un poème par jour du dimanche 20 au dimanche 27 février 2022

Peu importe l’endroit où je me trouve
J’habite le Monde 
Dans cette déchirure
Où l’homme bavard 
Tua la parole

La logique de l’assassin
Je ne saurais m’y faire
Je suis devant ce problème humain

Si je savais prier
Si je croyais aux prières 

Mais je ne peux mettre mon espérance dans un sac
Charger le sac de pierres
Et le jeter à la rivière

Celui qui tue
Celui qui est tué 
Celui qui subit
Celui qui se venge

Que cela te serve de leçon ! 
Avait dit le maître 

Despote ou esclave
Jetés comme des pierres
Dans le sac de l’existence

Je ne veux rien posséder

Si je vous donnais ma vie, 
Vous ne sauriez vous réconcilier

Alors, je tremble, au bord de la rivière

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :