Les frémissements de Mars

Publié le Catégorisé comme sur le vif
le bord du Lot

Ce sont les frémissements de mars, ce premier mouvement où les plantes au jardin envoient leurs signes. Nous pourrions trouver cela banal. Rien n’est plus important. Rien ne mérite autant notre attention. Rien ne définit aussi bien la paix et l’espoir. Ce déploiement progressif et patient qui prend le risque de s’exposer aux gelées tardives, c’est la joie qui ose s’affirmer, tranquille, en silence. Il faut juste se laisser traverser.

Tous ces jardins

Tous ces jardins que j’ai laissés derrière moi. Celui de ma-grand mère en Haute-Provence sentait la lavande, la sauge. Puis d’autres où j’ai semé, planté… qui peut-être aujourd’hui encore continuent de fleurir. Adolescent déjà, je m’employais à semer et fleurir le jardin de ma mère. À Paris, j’avais un immense ficus qui avait envahi le salon… mais j’étais privé de jardin.

En Bretagne, Finistère ou Morbihan, j’ai laissé des agapanthes, des plantes à bulbes, des fleurs qui renaissaient d’année en année.

Ici, c’est un peu la surprise, je découvre petit à petit ce qui sort de terre ou comment les buissons s’habillent. J’ai semé hier agératums et nigelle de Damas, rapporté deux trois plantes qui sentent bon pour la terrasse… Le sol est rude, les cailloux ne sont pas loin. Mais je sais la ténacité de la nature…

Chaque plante qui sort de terre, chaque floraison, les bourgeons qui s’annoncent, les feuilles qui verdissent la ramure… c’est la même joie. Les voici qui convergent vers la promesse du printemps.

Si l’équilibre est fragile, si les bouleversements du climat peuvent compliquer gravement les choses, il y a dans cette détermination de la vie à vouloir continuer, cheminer, suivre les cycles, un message qui ne peut que nous entrainer…

Domaine de Joie – Jacques Bertin

« Ceci est votre domaine de joie« . Cette chanson formidable, je l’écoute depuis mes dix-sept ans. Elle me bouleverse toujours autant… « c’est aujourd’hui que tout commence… écoute les feuilles des arbres dans ta tête… ». C’est la première chanson qui m’est venue à l’esprit en rentrant du jardin…

©Jacques Bertin

Au passage, je ne comprends toujours pas pourquoi Bertin est resté ignoré du grand public. Injustice crasse.

Que belle soit votre journée !

Vincent Breton

Par Vincent Breton

Vincent Breton auteur ou écriveur de ce blogue, a exercé différentes fonctions au sein de l'école publique française. Il publie également de la fiction, de la poésie ou partage même des chansons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *