crapaud doré

Publié le Catégorisé comme Le Moulin Vert
Ocean

De la beauté à la tristesse il n’y a qu’un pas.
Votre perfection meurt en moi.
Le petit crapaud doré, effrayé de mon pas, est tombé de l’autre côté de la grille.
Il a disparu beau et effrayant sans un baiser sur sa bouche.
On ne saura jamais si c’était un prince.
Petit crapaud sommeille en moi.

Vincent Breton

Par Vincent Breton

Vincent Breton auteur ou écriveur de ce blogue, a exercé différentes fonctions au sein de l'école publique française. Il publie également de la fiction, de la poésie ou partage même des chansons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *