Auray, - Morbihan, France (Union Européenne)
site@vincentbreton.fr

Blog

sans honte ni orgueil

Limerick des gens excessivement polis – Claude Roy

Il n’y avait pas plus affable que Claude Roy, mais il avait cette étincelle dans l’œil et savait être du côté des enfants…Nous nous en souvenons encore, lorsqu’il vint parler d’histoires de chats que lisaient les cours élémentaires avec délectation… Je le suis essayé avec ce Limerick (genre particulier de poème osant l’absurde) et les…
Lire la suite

La lutte des classes

Certains nous disent, qu’elle n’existerait plus…

L’épicerie

Dans mon petit pays s’est installé depuis quelques décades, un bien étrange commerce, saurez-vous en reconnaître les sinistres propriétaires ?

Visite médicale

Je viens de passer une visite médicale, le docteur était assez mécontent, je ne veux même pas aller à l’hôpital…

Petit Facho

On lui tend les micros, il adore pourrir l’ambiance et intervenir sur les réseaux sociaux, c’est le Petit Facho. Mais maintenant ça suffit ! Fermons le clapet à ces tordus qui nous empêchent de faire du beau et du bien… et que vive la Fraternité ! Petite impro pour le Petit Facho… Non mais…

La séparation

On voit souvent avec tristesse, le moment de se séparer lorsqu’on formait un couple, et pourtant, il y aurait en réalité matière à faire une fête ! Nombreuses sont les familles s’inscrivant dans la tradition Qui fêtent les baptêmes, les mariages et les communions Si aux enterrements s’attroupent en grande componction Les pauvres comme les…
Lire la suite

L’ordre

Dans ce monde hiérarchique, l’ordre voudrait partout s’imposer, mais il n’y a pas d’ordre qui vaille

dalhia

Directives anticipées

Veuillez trouver ci-jointes et annexées mes directives anticipées :

La bibliothèque

Entre deux saisons, alors que le froid commence à se faufiler et exiger nos manteaux, alors que je suis à tenter d’imaginer les prochaines années, les prochains voyages, le lieu où je me poserai un peu, l’immense fatigue dans laquelle je me trouve altère mon discernement. Pas un jour ou surtout une nuit sans que…
Lire la suite

Que ma joie demeure !

C’est le titre d’un merveilleux roman de Giono. Qui lit encore Giono ? Pour moi c’est ici une sorte de chanson d’encouragement intime …