mere

La fête des mères

J’avais un peu plus de sept ans lorsque j’écrivis cette lettre pour la fête des mères, à l’école. Je ne l’appelais “maman” que dans l’intimité. Sinon, j’usais seulement de son prénom. J’avais réellement conscience des sacrifices qu’elle consentait pour nous. Enfin, consentait, elle n’avait guère le choix. Les privations étaient réelles. Comme la fatigue… Rien …

La fête des mères Lire la suite »