Vertige

Publié le Catégorisé comme explorations
Autoroute du causse

Exploration à deux pas de la maison et vertige en allant à la croix des Belges. Le chien sait être prudent mais j’ai peur plus encore pour lui que pour moi. Sous le soleil d’hiver ce n’est pas que la sensation du panorama. Vertige vers la vallée du Lot, ce paysage tranquille. On ne peut qu’admirer. Entre terre et ciel, c’est la mystique du salut dans le Cosmos. Ici on est dans le présent de la nature, idéal pour s’y laver l’âme et le cœur. Mais le lieu est interdit aux touristes bavards et futiles.

la vallée du Lot

La croix des Belges

Pas très loin du saut de la Mounine, la Croix des Belges, il faut la trouver. Les routes étroites tournicotent. On est sur la commune de Saujac. Vous aurez peu d’espace pour vous garer. Vous pourrez marcher le long des falaises… avec prudence ….

Le lieu est respecté. Pourvu qu’il le reste, que personne n’abandonne rien…

La croix commémore l’exode de familles belges au mois de mai 1940. J’ai découvert qu’elle avait été saccagée en 2020 mais une nouvelle a donc été érigée…

De l’autre côté de la rivière c’est le Lot. Et partout la poésie des lieux…

mur de pierres

Vertige et lumière

Il faisait trois degrés et un soleil d’hiver. Après être restés un moment à contempler la vallée, je voulais aussi cheminer sur le plateau.

soleil d'hiver sur le causse

En regardant les cartes, j’ai compris qu’il serait possible par les chemins, de rejoindre à pied la maison et le chemin où nous vivons. Je ne sais pas si le chien aurait encore la force d’effectuer l’aller-retour. Les montées l’essoufflent. Mais je me vois bien tenter quand il fera beau…

le soleil au dessus d'un arbre

Ces routes, ces chemins, ces sentiers… comme autant de vaisseaux irriguant l’espace. On y croise peu de monde, mais pourtant on comprend combien l’homme a su depuis longtemps investir les lieux.

En marchant nous avons découvert une ferme perdue, quelques vaches paisibles…

Vert

champs ouvert sur le causse

La boue et cette terre rouge et collante sont partout mais la verdure signe le paysage. Dès que le soleil perce, le vert prend des teintes diverses… Vous pouvez respirer !

Vincent Breton

Par Vincent Breton

Vincent Breton auteur ou écriveur de ce blogue, a exercé différentes fonctions au sein de l'école publique française. Il publie également de la fiction, de la poésie ou partage même des chansons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *