Auray, - Morbihan, France (Union Européenne)
site@vincentbreton.fr

Tout le monde met du Je, moi aussi…

sans honte ni orgueil

Tout le monde met du Je, moi aussi…

Chacun met son Je devant.

Je ne suis qu’un autodidacte. L’empirisme est souvent épuisant. Des décades sont passées. Alors, la machine est usée.

Incisif, l’été sera décisif. Peut-être, dans pas longtemps, bientôt, sera-t-il inutile que je continue d’écrire ou de chanter.

Ou bien peut-être arriverais je provisoirement à dominer la machine.

Mais je vois mal où cette histoire nous mène.

Le monde est effrayant et sa beauté n’est souvent qu’un souvenir pour lui-même.

Les gens disent Je. Ils veulent de la reconnaissance. Le miroir ment forcément.

L’insouciance et le désir sont deux sources qui s’amenuisent.

Le temps et l’espace rongent l’espoir.

Je fais des phrases comme une machine à citations. Parfaite vacuité.

Ce matin, il faudra que je prépare un thé plus fort…

Tout le monde met du Je. Et des Je Je Je Je Je Je Je Je Je… ça ne fait pas Nous.

Ça ne noue pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :