vague

Merci !

Le printemps arrive tout à l’heure à 16h33 et 23 secondes, heure française.

Cette précision nous renvoie à la merveilleuse mathématique de la nature. Cette géométrie d’astres qui fait chanter les oiseaux ! Ce miracle qui nous unit…

C’est tout de même une fête et les oiseaux du jardin ne s’y trompent pas.

Je voulais profiter de l’arrivée du printemps pour vous remercier.

Vous la lectrice discrète, vous le lecteur étonné, celle ou celui qui va lire un texte, goûte une poésie… Ce n’est pas vanité mais plutôt une complicité reconnaissante qui naît quand j’apprends qu’une classe a récité des vers que j’ai pu écrire…

personnage

Et lorsque je reçois un petit signe de la main, un message d’assentiment, un “j’aime”.

Les lecteurs ici ont la curiosité heureuse et généreuse. Parfois vous aimez un texte qui m’importait peu. À un autre moment vous partagez une photo de ce beau pays que je ne cesse d’explorer. Plus j’explore plus je découvre.

Je voulais vous remercier. Vous acceptez la différence, l’imperfection. Il y a quelque chose d’intime, de discret dans ce partage que nous avons. C’est étonnant de dire cela alors que ces écrits sont sur l’Internet et que je vous fais des clins d’œil sur les réseaux sociaux. Mais nos échanges relèvent parfois d’une forme de confidence apaisée…

C’est la familiarité du cadeau fait à la main, de la “pâtisserie maison”, de la chanson au coin du feu, de la rencontre tranquille sans compétition, du goût de la paix.

Ce que je veux dire, c’est que je ne m’attendais pas à recevoir autant en partageant un peu ici de mon univers bizarre.

Alors, je veux vous en remercier !

À bientôt !

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :