paysage

Que ma joie demeure !

Ce titre reprend celui du merveilleux roman poème de Giono. Il a été écrit il y a de nombreuses années déjà.

La chanson est dédiée à Hélène Martin partie en février 21, en guise de modeste remerciement pour toutes ces années et ce qu’elle a pu apporter à la chanson, à la poésie.
Ceux qui la connaissent savent le lien fort qu’elle avait avec Giono comme avec Bach et on le sait la Provence. Une aptitude au bonheur simple.

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :