brassens

Panthéon

Je n’aime pas beaucoup les panthéons. Surtout qu’on a tendance à n’y mettre que des morts… ou à congeler ceux-ci dans une crypte dont ils ne peuvent sortir, sacralisés…

Il n’empêche, j’ai voulu dans cette chanson clin d’œil saluer celles et ceux qui depuis petit souvent m’ont accompagné. Il leur a souvent été difficile d’émerger comme artistes. Aujourd’hui, ils auraient eu certainement encore plus de difficultés à se faire connaître…

Il en manque. Je me suis fait engueuler d’ailleurs un jour par un auditeur qui m’en voulait d’avoir oublié des noms. Mais chacun se fait son petit musée, à ses préférences… En tout cas, petit salut modeste ici à celles et ceux à qui je dois beaucoup !

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :