Mes vaisseaux

Publié le Catégorisé comme Chansons
Mur

Il faut se méfier des chansons d’amour ! Surtout quand elles viennent chatouiller une forme de nostalgie… Mais aucun regret ici, Mes vaisseaux est plutôt un hommage aux amours passées, à ces rencontres merveilleuses vécues comme autant de splendides voyages…

un homme dans la hune

La chanson

Une version simple et intimiste…

Le texte

J’ai tous mes vaisseaux en mer, voilà mes navires partis
Sur l’océan des souvenirs, sous le soleil de l’avenir
Oh mes amours du temps passé, depuis que je suis tout petit
De cœur en cœur j’ai chaviré, de sourires en tendres soupirs

Premier amour, adolescents,  nous avions à peine quinze ans
Nous étions beaux dans nos élans dans le lit de l’été brûlant
Tes jambes mélangées aux miennes, je sais encore ton haleine 
Lorsque tu glissais sur ma peau, et le dessin de tes veines 

De barque en barque, sont passés, tant de tendres mariniers
Le plus souvent, ils sont restés et d’autres pourquoi le nier 
Me donnèrent à leur rencontre, l’éternité en la seconde 
Ce qui compte ce n’est pas la montre, mais ce qui refait le monde 

Tous mes amants, tous mes amours, vos élans et vos secours
Ces nuits rouges, ces nuits d’orage, ces nuits orange ou de passage
Quand nous dormions enlacés, au sel suave du petit jour 
Je goûtais à vos baisers, la confidence apaisée d’un merveilleux voyage 

Les uns sentencieux me diront, que trop aimer n’est pas aimer
Ils me sermonnent en vérité pour masquer leurs propres regrets 
On peut ne lire qu’un roman, écouter la même musique 
Ou bien s’en aller explorer tant d’univers si fantastiques 

J’ai tous mes amours en mer, certaines courent sur la terre 
Ou se sont rangées sagement, à l’ombre de quelque serment 
Mais nos émois, je n’oublie pas, ni la joie, ni la foi
Et ces voyages restent en moi, et en toi à chaque fois

Confidences

Comme la chanson est un peu autobiographique malgré le fait que les 15 ans semblent « poncif » j’ai voulu évoquer le véritable souvenir…

Au pluriel « amours » est féminin. Je l’ai écrit ainsi mais chanté au masculin pour respecter un peu l’histoire…

Salut à qui se reconnaîtra ! 😉

d’autres chansons

Vincent Breton

Par Vincent Breton

Vincent Breton auteur ou écriveur de ce blogue, a exercé différentes fonctions au sein de l'école publique française. Il publie également de la fiction, de la poésie ou partage même des chansons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *