souche

Buridan

Qu’elle brûle la barbe du gros Père Noël puant !

Voici une vieille chanson qui raconte comment un petit garçon de quatre ans découvrit le mensonge de Noël et sa confiance dans les adultes devenus soudains des menteurs.

Bon, pour “l’esprit de Noël”, ce n’est peut-être pas ça ! Mais vivent les Noëls païens et révolutionnaires !

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :