Le magnétophone

Publié le Catégorisé comme Quand j'étais petit
le magnétophone

Cette semaine un peu de récréation avec des poésies ou des chansons pour les enfants sur le thème de « Quand j’étais petit ». En effet, souvent les vieux, les grands, les adultes… racontent aux enfants le temps où ils étaient petits. Mais les enfants ne les croient pas tellement. Il est vrai qu’il est souvent difficile à croire que ce vieillard ait été élève à l’école maternelle. Et puis, ces histoires n’intéressent pas tellement. C’était des temps bien bizarres !

Pour commencer la semaine, on démarre avec « Le magnétophone ». Le magnétophone qu’on m’offrit quand j’étais tout petit pour y enregistrer ma voix. Vous trouverez le texte, puis un enregistrement du texte qui est d’abord lu avant d’être chanté. Bon amusement !

Le magnétophone

Quand j’étais petit
Avant
Car vois-tu ?
Oui !
Je l’affirme solennellement
J’ai été petit
Jadis
Naguère
Avant
Obstinément !

Si petit qu’on a dit
Qu’en ce temps-là
Si lointain
Que personne ne s’en souvient
Je mesurais
Des pieds jusqu’à la tête
Moins de
Un mètre cinquante !
Et même
Moins de
Un mètre trente !

Autrefois
À l’époque
Anciennement
Quand j’étais petit
On m’appelait :
Mon-grand
Ou bien
Le moulin à paroles

Car je parlais !
Je parlais, je parlais, je parlais
Je parlais tout le temps
Je parlais tellement
Qu’on m’offrit un magnétophone
Pour mettre ma voix dedans

Oui, oui !
Il y a belle lurette
J’étais blond comme les pâquerettes
— Les pâquerettes c’est pas blond !
À cette époque, nous n’avions pas le téléphone
Mais j’avais un magnétophone
Avec son microphone
Et je causais dedans de ma voix fluette
Et je chantais dedans,
Ah ! La belle alouette !

Quand j’étais petit
Je m’amusais tout l’temps
Même quand je m’ennuyais
Les parents ça les énervait
J’apprenais mes poésies
À cent mille à l’heure !
Bien plus vite que pour battre le beurre !
Puis je les disais dans mon magnétophone
Mais personne n’écoutait
Que la chatte Perséphone
Elle ça lui plaisait,
Perséphone ? Perséphone ?
Qui était cette personne ?
La fille de Zeus, disaient les Grecs
Zeus était chef des dieux
Il ne rigolait pas tellement
Il faisait souvent les gros yeux
Quand il se mettait en colère
Ça pétait des éclairs !
Zeus a-t-il été jeune seulement ?
Proserpine disaient les Romains
Qui crânaient à causer latin
Mais Proserpine c’est ma cousine
Et ça c’est une autre histoire
Tu veux pas la savoir ?
Mais où es-tu parti ?
Puisque je te le dis,
Un jour ! J’ai été petit !

La version dite et chantée du texte

©Vincent Breton paroles – musique
Paquerettes
Vincent Breton

Par Vincent Breton

Vincent Breton auteur ou écriveur de ce blogue, a exercé différentes fonctions au sein de l'école publique française. Il publie également de la fiction, de la poésie ou partage même des chansons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *