La vigne vierge se colore…

Elle a poussé seule et s’agrippe résolue au grillage, au mur. Elle s’étend dès qu’un peu de pluie tombe à ses pieds. Elle se contente de peu. Si elle cache ses fleurs, elle montrera ses fruits. Parfois, je guide un peu son chemin, mais en réalité c’est elle qui décide, de sa résolution de plante.

Et puisque voici l’automne, elle se colore. Elle nous fait sa fête.

La vigne vierge me fait penser à ces maisons d’écrivain du dix-neuvième siècle aux façades recouvertes. Un rien de soleil et nous voici à la table du jardin, rêvassant encore.

Comme pour fêter l’automne, le ciel ce matin s’est tissé de gris. Promesse de pluie.

La pluie aujourd’hui n’a plus rien de banal. Elle est espoir et récompense.

Les projets sont nombreux. Trop peut-être, il faut les sérier.

Je reçois en ce moment des retours d’une gentillesse formidable à propos des chansons. Celles là, je les laisse naître comme elles veulent. Une chanson décide de venir ou pas. On ne se met pas honnêtement à la table en se disant, « tiens, je vais écrire une chanson. »

Vous allez terminer votre semaine.

Ici quelque chose commence. J’entre dans la saison nouvelle, cette saison tendre et lyrique, comme dans une fête. Rimbaud est parti dans le soleil cru, soulevant la poussière jusqu’aux étoiles. Verlaine nous attend devant la maison. Un peu penché. Un peu inquiet. Le bonhomme pourrait être triste. Mais Rimbaud reviendra par surprise le pousser sur son banc. Quel est donc ce tabac que tu fûmes ?

Oui, depuis ce matin à 3h 03 minutes et 43 secondes … ou 46 ? c’est l’automne.

L’automne précisément à l’horloge du cœur. L’automne rouge et doux. L’automne des bruissements.

Mais je ne suis pas impatient du chasseur !

Oui, là où vous pensiez que tout défleurit, que les fleurs tombées signent une fin, je vous dis que tout commence dans cette bonne odeur d’humus et de pétrichor.

Par Vincent BRETON

blogueur, partage impressions et réactions, inventeur de chansons, écrit de la poésie, du théâtre, de la fiction...

Vous pouvez laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :