soupiere

La soupière

Papa marmonne et Maman vitupère
Ça ne veut pas dire qu’elle rouspète sur le Père
Mais qu’elle est en colère
À cause de mon tout petit frère

Ce n’est pas à cause de moi
Car moi telle que tu me vois
Moi
Je suis zun ange !

C’est mon Grand-père qui me l’a dit
Je suis le soleil de sa vie !
Ce n’est pas comme ma Grand-mère
Laquelle l’exaspère
Avec ses maudits raviolis
Qu’elle cuisine chaque mardi
À son heure très régulière
Avec du bon gruyère

Râpé,
J’adore !
Râpé !
Comme le pardessus de mon cher Grand-père
Qui le porte depuis la guerre
Celle qu’il a gagnée
Contre un certain Roi d’Angleterre
Lequel parlait avec un accent très prononcé
Un accent polonais

Grand-père sermonne
Faut toujours dire la vérité !
Petit frère ronchonne
C’est pas lui qui a renversé
La soupière de la Grand-mère
Où se cachait une grenouille
Qui fut très énervée

C’est presque lui
Il est vraiment trop z-énervant
Alors j’ai fait un mauvais geste
Je l’ai pas fait exprès vraiment !
D’accord, je ramasse maintenant
Papa opine, Maman soupire
Grand-père respire
Grand-mère expire
Et mon petit frère
Se rit de moi
Mais Je me vengeras !
On dit « je me vengerai »
Révise donc tes conjugaisons !
Me dit le petit polisson






crédit photo Cletus Awreetus

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :