soleil

La pointe Er Hourel à Locmariaquer dans le Morbihan

L’endroit est certainement trop connu des touristes. Le sentier côtier s’effondre et les arbres n’ont pas besoin de la tempête pour céder. Le lieu peut être dangereux. Il est beau par tous les temps, par toutes les saisons. Il est rare de le trouver vide de visiteurs… si vous passez par là, soyez aussi délicats que possible. Laissez-vous aller à la rêverie. Vous verrez un peu plus loin, côté lagune ceux qui jouent avec leurs ailes dans le vent, en été les nageurs joyeux… Sur moins d’un kilomètre le paysage offre une diversité de couleurs, de senteurs et de lumières où l’eau, le ciel et le sable se mêlent aux herbes et arbres. Il faut le voir pour ressentir tout cela.

J’ai souvent publié des photos du lieu. Je vous donne ici des images prises le 10 janvier entre 17 et 18 heures alors qu’une douceur étonnante transformait l’océan en mer calme. Comme un été indien en hiver… 12 ou 13 degrés et la lumière… Même le chien ressentait cette douceur et se trouvait traversé de sérénité, apaisé… quelle chance quand on sait les difficultés vécues par certain dans l’enfer des villes soumises à l’épidémie ! Alors partage pour tenter de vous donner à rêver ou de passer par là un jour…

la plage de Locmariaquer
coucher de soleil sur la plage

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :