La Plogne au dessus de Cajarc

Publié le Catégorisé comme explorations
La vallée du Lot à Cajarc

La Plogne au dessus de Cajarc est ce lieu dit ou après le chemin du Roc Rouge on peut admirer la petite ville d’en haut et surtout la vallée du Lot. Frissons garantis ! Il faut encore une fois prendre garde au vide, mais de là-haut, on comprend le paysage… C’était la petite exploration du jour.

Ça grimpe !

la route vers La Plogne

Avant d’admirer le point de vue ça grimpe. Et il faudra le faire en voiture car le chien ne pourrait plus monter si haut, si loin. J’aime cette façon dont les routes étroites savent ici nous hisser sur le Causse…

Chemins et sentiers

Émotions

Cajarc

Lorsqu’on découvre un paysage en tentant de se laisser traverser par lui, il faut s’ouvrir à la découverte… mais il faut accepter les émotions… ici elles ne manque pas… et l’on s’éprend du paysage autant qu’il s’empare de vous. C’est du grand spectacle…

Les émotions. Celles du paysage qui se comprend autrement quand on le surplombe. La vallée du Lot avec la petite ville de Cajarc face au village de Salvagnac-Cajarc, c’est le département du Lot qui regarde l’Aveyron… c’est cet écrin dont on comprend qu’il bénéficiera d’un climat particulier… et se dire que la maison se cache par là bas dans la vallée…

Il y en a pour les yeux, il y en a pour les sens : les fleurs nombreuses, les insectes… vous le découvrirez plus bas dans la courte vidéo un « orchestre extraordinaire »…

Le vertige quand un sentier est à l’aplomb de la falaise… Une pancarte annonce d’ailleurs un sentier technique que je n’ai pas voulu affronter avec le chien qui ne tient plus toujours bien sur ses pattes…

Galou, le chien, tout à son bonheur là haut, qui aime tant la nature, que je sais sensible aux paysages, commence à toucher les limites de son âge. La respiration se fait plus difficile. Les montées plus dures. L’arthrose le taraude Quand je pense qu’il y a peu encore il courait partout faisant quatre fois notre chemin.

Alors, il faut ne pas l’épuiser, rester dans ce cercle du bonheur sage… Pourtant se dire que je vais devoir parfois le laisser pour mener des explorations plus ardues ou longues me ronge de tristesse. Il faudra lui trouver des joies à sa mesure sans qu’il ne souffre trop des moments où je le laisserai… C’est presque un dilemme.

Petit concert

Mais voilà l’amusante surprise. Ici ce qui compte, ce ne sont pas les images. C’était un champ avec des installations, des serres… non, ce qui est beau c’est l’orchestre en plein concert inattendu. La vie ! la vie !

Vincent Breton

Par Vincent Breton

Vincent Breton auteur ou écriveur de ce blogue, a exercé différentes fonctions au sein de l'école publique française. Il publie également de la fiction, de la poésie ou partage même des chansons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *