locoal

Changement d’époque

Le vint et unième siècle n’en finit pas de s’accoucher. La mue peine à se faire. Il y a ceux qui voudraient retenir le temps. Il y a ceux qui voudraient nous précipiter en avant…

Et la bêtise et le ressentiment…

Il n’y a pas deux ans que j’ai rendu mon tablier professionnel et cette époque me semble tellement lointaine. Est-ce que je saurais faire encore ?

Paradoxalement mon enfance m’est plus proche. Ou plutôt après ces longues années c’est comme si je pouvais renouer avec ce que je suis… On donne de soi, on renonce “pour l’honneur” et “la fonction”. Ce n’est pas si malin…

Au moment où j’écris, Linda Lemay chante

T'auras jamais compris à quoi ça t'a servi
Mais tu n'as plus vraiment envie de le savoir
Tu as connu l'amour et quand tu l'apprécies
Faut que le cadran sonne la fin de l'histoire

Tu crois au hasard ? 
Je crois encore aux rencontres, aux lieux. 
Ce qui est important est loin des apparences... 

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :