Que ma joie demeure !

Ce titre reprend celui du merveilleux roman poème de Giono. Il a été écrit il y a de nombreuses années déjà.

La chanson est dédiée à Hélène Martin partie en février 21, en guise de modeste remerciement pour toutes ces années et ce qu’elle a pu apporter à la chanson, à la poésie.
Ceux qui la connaissent savent le lien fort qu’elle avait avec Giono comme avec Bach et on le sait la Provence. Une aptitude au bonheur simple.

Publié le
Catégorisé comme chansons

Par Vincent Breton

Après avoir travaillé longtemps dans l'Éducation nationale, Vincent Breton anime son site éponyme à https://vincentbreton.fr et le site Numérilibre https://numérilibre.fr (site de celles et ceux qui s'intéressent au logiciel libre). Un blogue ou carnet d'humeurs est proposé également à l'adresse https://koikidit.com

Laisser un commentaire