Jardin

« Je suis travailleur agricole, herboriste de la parole »… voici une chanson qui date de quelques années déjà. « Je cultive des paraboles, des métaphores et des symboles »…
« Je suis travailleur des jardins, les ronces dessinent sur mes mains. La terre parfois salit les doigts, le résultat est incertain. »
Le jardin comme la chanson restent deux beaux espaces de liberté où chacun peut s’en venir créer « pourvu qu’il y mette son cœur ! »


Par Vincent Breton

auteur de textes, poésies et chansons, anime le site https://vincentbreton.fr et le site https://numerilibre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :