des lettres pour faire des mots

Chansons

Depuis toujours Vincent Breton invente des chansons, retrouvez ici quelques chansons « faites à la main » à écouter seules ou en listes (albums) ou à voir sous forme de vidéogrammes.

Sauf mention particulières, les chansons présentées ici ont été composées et enregistrées par l’auteur du site (texte, musique, voix… ).

Chansons

Le lien vers l’ensemble des chansons à retrouver en accès libre

Chansons à écouter elles sont en général au format mp3 ou wav

Chansons à voir des vidéogrammes

Albums des chansons présentées sous forme de listes ou albums

Soundcloud

Un certain nombre de chansons sont également disponibles sur la plateforme Soundcloud.

Droit d’auteur

L’ensemble de ces chansons est soumis au droit d’auteur pour les paroles comme pour la musique. © Vincent Breton pour tous pays.

Il est interdit d’intégrer directement une chanson sur un site tiers, en revanche un lien explicite peut-être effectué en attribuant clairement les droits. Il est apprécié d’informer le site d’une telle publication à site@vincentbreton.fr

Les visiteurs et visiteuses peuvent voir ou écouter librement les enregistrements proposés ici. Le partage de fichiers sons ou vidéos vers des tiers n’est pas autorisé. La diffusion, la reprise ou l’intégration sur des sites tiers ou des supports numériques n’est pas autorisée.

Comment sont crées ces chansons ?

J’ai entendu des chansons depuis que je suis tout petit. Des chansons traditionnelles d’abord, chantées en famille, d’abord avec ma mère… Enfant, j’appris vite à faire « la deuxième voix haute », à chanter en canon… Vers l’âge de 8 ans, fortement inspirée d’une chanson interprétée par Serge Reggiani, j’ai inventé ma première chanson « T’as vu la mer c’est beau ! »… Plus tard, j’imposais de petits concerts à la famille…

Le jazz des années cinquante avec Ella Fitzgerald ou Nina Simone, Duke Ellington ou Odetta passaient chaque jour sur le phono familial comme Brassens ou Barbara… Adolescent, mes choix se portèrent vers la chanson française à texte loin de la variété commerciale : Ferré, Jacques Bertin, Anne Sylvestre, Julos Beaucarne, Catherine Ribeiro et tant d’autres puis surtout Colette Magny. Ce n’est pas par hasard que j’habite dans la dernière région où elle vécut…

Puis apparurent dans la discothèque ou en concert des personnages comme Higelin, Hubert-Félix Thiéfaine ou Dick Annegarn…

Inventer des chansons a toujours été un acte naturel, quotidien… Autodidacte, ne connaissant rien à la musique, je n’ai jamais envisagé de présenter ces chansons à un large public même si certaines mériteraient peut-être d’être portées un peu plus loin… Aux amis de passage, à la famille, je peux offrir une chanson comme je fais un gâteau maison. Tout n’est pas forcément digeste mais certains proches ont aimé je crois avoir « leur chanson ».

Dans les moments tristes ou joyeux, la chanson a toujours été là pour traduire les émotions de la vie, les accompagner, consoler une tristesse ou dire la joie… Dans les moments sensibles elle est la meilleure des thérapies, au quotidien elle offre avec la poésie, la possibilité d’être dans l’instant présent, dans le souffle de la vie…