20220514 143716

Ainsi !

Voici une chanson qui date de … 1993 et que j’ai retrouvée dans mes papiers. Je la chantais souvent à l’époque parisienne…

Ainsi même mon enfance
Ne m'appartenait pas
Je n'étais qu'inadvertance
Quand vous faisiez vos choix


J'ai mangé la vie sans faim
Jusqu'à ce qu'elle me dévore
J'ai confondu mon destin
Avec l'envers du décors


J'étais assis mais à côté
Debout jamais les choses en face
Endormi alors qu'éveillé
Et noyé dans le temps qui passe


Je comptais les catastrophes 
La vie telle un cortège funèbre
Me conduisait monotone
Inconscient de ma liberté


Ne cultivant pas le regret
Ma chance se contentait des restes
Laissant au futur les projets
Différant le courage d'être


Je vaquais avec indifférence
M'aimant sans but et silencieux
Canard glissant sur l'étang glauque
Qui s'assèche peu à peu


Et j'ouvre les yeux sur mon âge
Un corps que je yeux contredire
Une âme qui joue à cache cache
Quand j'habite mon avenir
Et que soudain je dois agir (bis)

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :